人物自传 新闻界 演唱会 专辑 照片 音乐视频 演唱会 论坛 备注
Accueil
法国人
英语
西班牙的
中文
艺术家
回唱片 Retour
       
Raconte moi - 2010
 
  Raconte moi - 2010
 
 
  01 - Les eaux de Mars  03:38
歌詞 : Les eaux de Mars

Les eaux de Mars


Un pas, une pierre, un chemin qui chemine
Un reste de racine, c'est un peu solitaire
C'est un éclat de verre, c'est la vie, le soleil
C'est la mort, le sommeil, c'est un piège entrouvert

Un arbre millénaire, un noeud dans le bois
C'est un chien qui aboie, c'est un oiseau dans l'air
C'est un tronc qui pourrit, c'est la neige qui fond
Le mystère profond, la promesse de vie

C'est le souffle du vent au sommet des collines
C'est une vieille ruine, le vide, le néant
C'est la pie qui jacasse, c'est l'averse qui verse
Des torrents d'allégresse, ce sont les eaux de Mars

C'est le pied qui avance à pas sûr, à pas lent
C'est la main qui se tend, c'est la pierre qu'on lance
C'est un trou dans la terre, un chemin qui chemine
Un reste de racine, c'est un peu solitaire

C'est un oiseau dans l'air, un oiseau qui se pose
Le jardin qu'on arrose, une source d'eau claire
Une écharde, un clou, c'est la fièvre qui monte
C'est un compte à bon compte, c'est un peu rien du tout

Un poisson, un geste, c'est comme du vif argent
C'est tout ce qu'on attend, c'est tout ce qui nous reste
C'est du bois, c'est un jour le bout du quai
Un alcool trafiqué, le chemin le plus court

C'est le cri d'un hibou, un corps ensommeillé
La voiture rouillée, c'est la boue, c'est la boue
Un pas, un pont, un crapaud qui croasse
C'est un chaland qui passe, c'est un bel horizon
C'est la saison des pluies, c'est la fonte des glaces
Ce sont les eaux de Mars, la promesse de vie

Une pierre, un bâton, c'est Joseph et c'est Jacques
Un serpent qui attaque, une entaille au talon
Un pas, une pierre, un chemin qui chemine
Un reste de racine, c'est un peu solitaire

Un pas, une bosse, une tâche, un cou,
Un geste, une aiguille, une guêpe, un coup

L'hiver qui s'efface, la fin d'une saison
C'est la neige qui fond, ce sont les eaux de Mars
La promesse de vie, le mystère profond
Ce sont les eaux de Mars dans ton coeur tout au fond

Un pas, une pierre, un chemin qui chemine
Un reste de racine, c'est un peu solitaire
C'est l'hiver qui s'efface, la fin d'une saison
C'est la neige qui fond, ce sont les eaux de Mars
La promesse de vie, le mystère profond
Ce sont les eaux de Mars dans ton coeur tout au fond

 
  02 - Jardin d'hiver  03:34
 
  03 - Raconte moi  03:43
錄像 : Raconte moi
 
  04 - L'étang  04:24
 
  05 - La vénus du mélo  03:47
錄像 : La vénus du mélo
 
  06 - Au coin du monde  04:14
 
  07 - C'est le printemps  04:29
 
  08 - Sait-on jamais ?  04:13
 
  09 - Les vacances au bord de la mer  03:30
 
  10 - Mi Amor  03:59
 
  11 - Le mal de vivre  04:45
歌詞 : Le mal de vivre

Le mal de vivre


Le mal de vivre
Ça ne prévient pas quand ça arrive,
Ça vient de loin.
Ça s'est promené de rive en rive,
La gueule en coin.
Et puis un matin, au réveil,
C'est presque rien
Mais c'est là, ça vous ensommeille
Au creux des reins.

Le mal de vivre, le mal de vivre
Qu'il faut bien vivre, vaille que vivre.

On peut le mettre en bandoulière
Ou comme un bijou à la main
Comme une fleur en boutonnière
Ou juste à la pointe du sein.
Ce n'est pas forcément la misère,
C'est pas Valmy, c'est pas Verdun
Mais c'est des larmes aux paupières
Au jour qui meurt, au jour qui vient

Le mal de vivre, le mal de vivre
Qu'il faut bien vivre, vaille que vivre.

Qu'on soit de Rome ou d'Amérique,
Qu'on soit de Londres ou de Pékin
Qu'on soit d'Egypte ou bien d'Afrique,
De la porte Saint-Martin
On fait tous la même prière,
On fait tous le même chemin.
Qu'il est long lorsqu'il faut le faire
Avec son mal au creux des reins.

Ils ont beau vouloir nous comprendre
Ceux qui nous viennent les mains nues
Nous ne voulons plus les entendre,
On ne peut pas, on n'en peut plus.
Et tous seuls dans le silence
D'une nuit qui n'en finit plus
Voilà que soudain on y pense
À ceux qui en sont pas revenus.

Du mal de vivre, leur mal de vivre
Qu'il faut bien vivre, vaille que vivre.

Et sans prévenir, ça arrive,
Ça vient de loin.
Ça s'est promené de rive en rive,
Le rire en coin.
Et puis un matin, au réveil,
C'est presque rien
Mais c'est là, ça vous émerveille,
Au creux des reins.

La joie de vivre, la joie de vivre,
Faut bien vivre, ta joie de vivre.

 
  12 - Désuets  03:10
 
  13 - Que reste-t-il de nos amours ?  02:44
 
Powered by Bossa Jade © 2007-2015.