BIOGRAFIA PRENSA CONCIERTOS ALBUMES FOTOS CLIPS CONTACTO FORO OTROS
Recepción
francés
Inglés
español
chino
Instrumentos

Le Balafon

 

Le balafon ancêtre du xylophone, originaire d'Afrique occidentale, est composé de lames en bois rangées en taille croissante, la dimension des lamelles conditionne le son (plus les lamelles sont courtes, plus le son est aigu).
Des calebasses placées en-dessous forme les caisses de résonnance.
Pour parfaire les variations, les calebasses peuvent être percées et les trous sont recouverts de membranes qui vibrent.
Ces membranes, autrefois des toiles d'araignées ou ailes de chauve-souris, sont aujourd'hui remplacées par du papier à cigarette ou une fine membrane en plastique.
Chaque lame du balafon produit un son, au total 18 à 21 notes.
Cependant, certains balafons en comportent beaucoup moins (16, 12, 8 voire même 6 ou 7).
Cet instrument est traditionnellement utilisé en Guinée et au Mali à l'occasion de fêtes et de cérémonies; les musiciens sont pour la plupart issus de famille Griot (conteur).

 

Un orchestre est souvent composé de trois balafons, un grave, un médium et un aigu accompagnés de tambours verticaux et de tambour d'aisselle.
Au Cameroun, certains orchestres comportent aussi un saxophone, ce qui permet à la musique traditionnelle d'évoluer.

 
 

"Balafon" vient des termes bala (l'instrument) et fon (sonne).
"Bala" est le balafon avec les grosses calebasses, et des lames larges, aux sons graves (utilisé dans certaines régions au Burkina Faso).
"Balani" (ni est un diminutif) est le balafon à petites calebasses, aux lames étroites (3 à 4 cm), à la tessiture plus élevée, usuellement utilisé dans les orchestres.
Le balani a 21 lames, le bala en a un nombre variable suivant les régions.